Skip to content

L’Expression: Economie – Du «sur-mesure» pour l’Algérie

2022 commence sur un scénario idéal. L’Algérie dont l’économie demeure encore dépendante du secteur pétro-gazier peut espérer des revenus substantiels à condition que le baril demeure sur cette même dynamique de début d’année. Ce qui doit lui permettre de réduire son déficit de façon significative, le déficit de sa balance commerciale, voire même de réaliser un excédent derrière elle, surtout depuis le premier trimestre 2015 où elle avait atteint le niveau record de – 10,72 milliards . The first statistiques attestent que cela en prend le chemin. L’objectif sera vraisemblablement atteint. The balance of the commercial balance is over 10,504 milliards of dollars at the end of septembre 2020 à 1,571 milliard de dollars à fin septembre 2021, avait fait savoir le 21 décembre 2021 le gouverneur de la Banque d’Algérie lors d’une rencontre entre la Banque centrale et les banques et établissements financiers. A performance that is set to be completed on the course of the new course that is being enriched by the year to the end of 2020. , 6% passant de 41,365 dollars / baril, au course de la même période de l’année écoulée, à 68,917 dollars / baril. (…) par conséquent, la valeur totale des exportations des hydrocarbures a enregistré une forte hausse de 57,3% », avait indiqué Rosthom Fadli. Parmi les conséquences favorables notoires de cette fabuleuse embellie des prix de l’or noir sur la situation financière du pays, il faut noter celui de la préservation des réserves de change. Elles ont atteint 44,724 milliards de dollars à fin septembre 2021alors que bon nombre d’experts avaient annoncé leur inévitable extinction. Le déficit du solde du compte courant a lui aussi connu une nette amélioration. He recovered $ 8,948 milliards. It has passed 14,491 milliards of dollars at the end of septembre 2020 à 5,543 milliards de dollars à la même échéance en 2021. Ces macroéconomiques performances enregistrées dans un contexte de crise sanitaire difficile sont d’autant plus remarquables sachant les effets pervers de la pand -19 sur l’économie nationale. In the fashion of 2022 there is an economic year, the country pays more than it wants to revert to other petro-gaziers. Le vent semble souffler dans le bon sens. Les prix du Brent, référence du pétrole algérien, ont terminé la semaine achevée le 7 janvier à plus de 81 dollars même s’ils n’ont pu finir sur une cinquième séance de hausse consécutive. Nord’s mermaid bill for livraison en mars, contrat le plus échangé à Londres, a abandoné 0,29% pour clôturer à 81,75 dollars. Ce niveau des prix du pétrole représente plus de 31 dollars de plus que celui qui a servi de calcul à la loi de finances du pays, confectionnée sur la base d’un baril à 45 dollars. À New York, the barrel of West Texas Intermediate (WTI) to deliver in the first century for the part 0,70% for clover of 78.90 dollars. Une baisse de régime qui serait due à la publication d’un rapport mitigé sur l’emploi aux Etats-Unis. Il faut, cependant, souligner que l’or noir avait enchaîné quatre séances de hausse d’affilée en ce début d’année 2022. «Si vous regardez l’ensemble de la semaine, ça reste impressionnant», a indiqué l’analyste Phil Flynn, du courtier Price Futures. Il faut souligner que les cours de l’or noir ont été fortement soutenus durant la semaine par la crise au Kazakhstan. It pays for Opep + + production between 1,6 and 1,8 million barils per day. A supplemental menace for a dejected marquee is made up of an insulated juggling offering. L’offre insuffisante, des stocks faibles et un manque d’investissement devraient pousser les prix encore plus haut, a estimé Martijn Rats, analyste de Morgan Stanley, qui les voit toucher 90 dollars au troisième trimestre. Du «sur-mesure» pour l’Algérie.